L'annexion de la Crimée a évité un conflit armé, dit Poutine

le
0

MOSCOU, 12 mars (Reuters) - Vladimir Poutine a justifié l'annexion de la région ukrainienne de Crimée par la Russie il y a un an en expliquant que cette initiative "décisive" avait évité un conflit du type de celui qui secoue l'est de l'Ukraine, rapporte jeudi l'agence de presse russe Ria Novosti. Réagissant avec célérité au renversement du président Viktor Ianoukovitch à Kiev, Moscou a annexé la péninsule, qui héberge une importante base navale et de nombreux russophones, en mars 2014, après y avoir envoyé des soldats sans signe distinctif et organisé un référendum dont les résultats n'ont pas été reconnus par la communauté internationale. L'agence Ria annonce par ailleurs, en citant le ministère de la Défense, que l'armée russe a entamé des manoeuvres en Crimée et dans les républiques séparatistes géorgiennes d'Ossétie du Sud et d'Abkhazie, uniquement reconnues par Moscou. Cette initiative devrait être considérée comme une provocation supplémentaire par l'Ukraine et par ses alliés de l'Otan, qui effectuent pour leur part des manoeuvres navales en mer Noire. (Lidia Kelly; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant