L'année automobile se trouve une reine

le
0
Au travers d'une sélection hétéroclite de traditionnelles, hybrides et d'électriques, «la voiture de l'année» sacre une Nissan écologique et novatrice, la Nissan Leaf. VOTRE AVIS - Le prix de la voiture de l'année peut-il influencer votre choix ?

C'est à un véritable jeu de roulette auquel on a assisté lundi à Paris où ont été dévoilés les votes des 59 jurés (dont Le Figaro) représentant 23 nations européennes pour l'élection de la voiture de l'année 2011. Comme dans un concours Eurovision, les points attribués ont été annoncés pays par pays ce qui a longtemps fait fluctuer la cote de chacune des finalistes. Elles sont passées, selon un yo-yo facétieux, de l'enfer au paradis ou l'inverse. Celle qui a finalement décroché le titre, à l'addition des points et recomptage façon épicier, est la Nissan Leaf électrique .

Le plateau cette année était suffisamment disparate pour qu'aucune candidate ne se détache vraiment du lot. Les sept qui avaient obtenu leur statut de finalistes avaient déjà été distinguées parmi une liste d'une cinquantaine de candidates. Le jeu des moyennes a alors promu des voitures plutôt consensuelles.

Voici donc, dans l'ordre du classement, les appréciations qui ont guidé L...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant