L'année 2016 s'annonce très dynamique pour les ventes de logements

le
5
Devant une agence immobilière le 11 avril 2015.
Devant une agence immobilière le 11 avril 2015.

Taux d’intérêts au plus bas, aides gouvernementales au plus haut, prix stabilisés… Tous ces facteurs devraient doper les ventes de logements neufs ou anciens.

Toutes les planètes semblent alignées pour faire de 2016 une année dynamique pour les ventes de logements neufs ou existants : taux d’intérêts au plus bas, aides gouvernementales au plus haut, prix stabilisés…

La bonne nouvelle, c’est la construction qui se réveille enfin, après une atonie de presque huit ans : à fin février 2016, ce sont 351 200 logements qui, en un an, ont été mis en chantier, soit 2,3 % de plus que pendant les douze mois précédents, selon les statistiques du ministère du logement, publiées le 25 mars. Les espoirs, pour 2016, se fondent sur le nombre de permis de construire déjà délivrés, de 398 200, à la même date, en hausse, sur un an, de 7,7 %, laissant augurer que le cap des 380 000 sera atteint d’ici la fin décembre.

Même l’Ile-de-France, où les besoins sont cruciaux mais où il est plus difficile de construire, se rapproche – à 65 400 logements commencés (soit 21,2 % de plus que les douze mois précédents) – de son objectif de 70 000 créations par an. Fait remarquable, plus de 30 000 sont des logements sociaux. Les permis de construire sont à l’avenant, avec 75 000 autorisations délivrées, en hausse de 19 %. En Provence-Alpes-Côte d’Azur, zone également tendue, les immeubles ne sont pas encore sortis de terre et les mises en chantier reculent légèrement, de - 2,7 % dans la même période, mais le nombre de permis de construire, en hausse de 18,5 %, laisse espérer un avenir meilleur.

Tous les ingrédients de la réussite réunis L’embellie est aussi sig...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 8 mois

    Parole, parole.......

  • M415325 il y a 8 mois

    les investisseurs institutionnels protèges par la loi qui se substitue aux locataires pour le paiement des loyers et eux en cas de loyers impayés et le locataire indélicat mis dehors dans le mois qui suit par une justice faite pour les riches investisseurs??????

  • bibas1 il y a 8 mois

    Ca y'est, on nous (re-) sert bêtement, en veut-tu en voilà la formule "toutes les planètes alignées". Il faut réfléchir un peu: si on ajoute dans l'axe d'alignement de ces planète virtuelles, celle des 1000 chômeurs de plus que notre pays "produit" chaque jour qui passe, sacré alignement !

  • butag il y a 8 mois

    Tout cet argent et énergie déployés par nos gouvernants à servir les grands bourgeois que sont les banques et gros propriétaires fonciers. La valeur de ma résidence principale pourrait perdre 90 % de sa valeur ça ne me dérangerait pas. J'attends le BIG crack avec impatience !!!

  • guerber3 il y a 8 mois

    Méthode " Coué ", : les chômeurs vont acheter...!