L'année 2016 devrait être la plus chaude jamais enregistrée-OMM

le
0
    GENEVE, 21 juillet (Reuters) - La Terre devrait connaître en 
2016 son année la plus chaude jamais enregistrée et le taux de 
dioxyde de carbone devrait être le plus élevé jamais atteint 
dans l'histoire, contribuant au réchauffement climatique, a 
annoncé jeudi l'Organisation météorologique mondiale (OMM). 
    Le mois de juin a été enregistré comme le 14ème mois 
consécutif avec des records de chaleur sur terre et en mer, a 
indiqué l'agence qui dépend des Nations Unies.  
    La température moyenne des six premiers mois de 2016 était 
supérieure de 1,3°C à celle de l'ère pré-industrielle, à la fin 
du 19ème siècle, a relevé la Nasa. 
    "Cela souligne plus nettement que jamais le besoin de 
ratifier et de mettre en oeuvre l'accord de Paris sur le 
changement climatique et d'accélérer le passage à des économies 
sobres en carbone et aux énergies renouvelables", a déclaré le 
secrétaire général de l'OMM, Petteri Taalas. 
    L'accord de Paris, signé par près de 200 gouvernements, vise 
à maintenir la hausse de la température moyenne mondiale 
au-dessous de 2°C par rapport à la période pré-industrielle tout 
en s'efforçant de la limiter à 1,5°C, un seuil en passe d'être 
atteint selon l'OMM. 
    David Carlson, directeur du programme de recherche sur le 
climat de l'OMM, a expliqué lors d'une conférence de presse que 
des températures inhabituellement élevées avaient été relevées 
dans l'hémisphère nord, en Alaska, au Canada et en Russie.  
    "Ce que nous avons vu pour les six premiers mois de 2016 est 
assez alarmant", a-t-il déclaré. 
 
 (Stephanie Nebehay; Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant