L'année 2010 a été noire pour Thales

le
0
Le groupe fait état d'une perte de 45 millions d'euros en 2010 en raison d'une provision de 721 millions d'euros liées à des contrats sous-performants comme l'A400M. Mais le groupe reste optimiste pour 2011.

Sans surprise, Thales a publié ce jeudi des résultats annuels dans le rouge. Le spécialiste de l'électronique de défense, d'aéronautique et de sécurité, qui avait fait un profit warning il y a dix jours, annonce une perte nette de 45 millions d'euros en 2010, réduite par rapport à la perte de 128 millions de 2009. Les prises de commandes ont reculé de 9% en données organiques à 13,1 milliards d'euros, comparé à un niveau très élevé en 2009, porté par un contrat lié à l'avion de combat Rafale et par le plan de relance en France

Le chiffre d'affaires accuse une décroissance organique de 1% à 13,125 milliards d'euros, légèrement inférieur au consensus de 13,229 milliards. La perte opérationnelle courante ressort, elle, à 92 millions d'euros, contre un bénéfice de 151 millions en 2009 en raison de provisions chiffrées à 721 millions d'euros. Ces charges portent sur le programme d'avion de transport militaire Airbus A400M, un contrat de billettique au Danemar

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant