L'Angola souhaite mieux gérer les ressources pétrolières

le
0

Commodesk - L'Angola prévoit de créer un fonds souverain alimenté par les revenus de l'extraction pétrolière. Celui-ci sera doté de cinq milliards de dollars, placés dans des participations à des projets industriels à l'international et dans des placements financiers. Le produit de ce fonds sera utilisé pour financer la construction de nouvelles infrastructures, notamment hôtelières.

L'intérêt d'un fonds d'investissement issus du revenu des matières premières est de mieux résister aux fluctuations des cours mondiaux. Les profits sont épargnés et placés dans des projets rentables, au lieu d'être dépensés immédiatement. De nombreux pays producteurs d'hydrocarbures disposent de ce type de structures, notamment la Norvège et le Qatar.

L'Angola produit actuellement 1,7 million de barils par jour, soit 18% du total de l'Afrique. La plupart des gisements étant situés en eaux très profondes, loin des côtes, l'industrie pétrolière du pays n'a que peu subi les soubresauts de la vie politique ces dernières années.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant