L'Angleterre se prend à rêver d'un Grand Chelem

le
0
L'Angleterre se prend à rêver d'un Grand Chelem
L'Angleterre se prend à rêver d'un Grand Chelem

par Quentin Migliarini (iDalgo)

L’Angleterre a enchaîné un troisième succès en autant de rencontres dans le tournoi des Six Nations, édition 2016, samedi face à l’Irlande (21-10). Le XV de la Rose se donne ainsi le droit de rêver à un Grand Chelem retentissant quelques mois seulement après la claque reçue lors de la dernière Coupe du monde disputée sur son sol. Trop souvent sanctionnés par Romain Poite à l’entame de la première période, les Anglais se trouvaient pourtant rapidement dans l’avancée, incapables toutefois de concrétiser leurs temps forts. Dans les clous à la pause (6-3), malgré la domination adverse, les Irlandais profitaient de l’accalmie et d’un second acte bien plus débridé, pour faire la différence et basculer en tête grâce à un essai de Connor Murray (45e). Profitant de leur supériorité numérique, consécutive à l’expulsion de James Haskell (44e), coupable d’un geste déloyal, les Irlandais maintenaient la tête de leurs adversaires sous l’eau, enchaînant les temps de jeu conséquents. Reste qu’au terme des dix minutes passées sur le banc par Haskell, le score n’était toujours que de 10-9 en faveur du XV du Trèfle. La chance des hommes de Joe Schmidt était passée. Watson (58e), omniprésent aujourd’hui sur son aile, puis Brown (63e), faisaient, tour à tour, regretter aux Irlandais leur manque d’efficacité (21-10). Le fighting spirit des Irlandais étant ce qu’il est, Jonathan Sexton et les siens ne s’avouaient pas vaincus pour autant. Quelques frissons parcouraient les travées de Twickenham lorsque Henshaw franchissait l’en-but anglais. Essai finalement refusé par Romain Poite, et l’Angleterre, solide jusqu’au bout, décrochait une précieuse victoire dans sa quête de Grand Chelem.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant