L'Angleterre doit se faire pardonner

le
0

Malgré sa présence dans le groupe de la mort lors de la dernière Coupe du monde (avec l'Australie et le pays de Galles), personne n'aurait parié sur une élimination d'entrée de l'Angleterre. Et après quatre ans sans victoire dans le Tournoi, les Anglais doivent se racheter auprès de leurs supporters.

Habituée aux premiers rôles, l’Angleterre régresse quelque peu dans le paysage du rugby mondial. A l'instar de la France, les deux nations ont connu une sévère déconvenue lors de la dernière Coupe du monde (élimination en poule pour l’Angleterre, lourde défaite en quarts pour la France 62-13 contre la Nouvelle-Zélande). Cela contraste avec la puissance et le niveau de leur championnat (le Top 14 et l’Aviva Premiership sont considérés comme les meilleurs championnats européens). Une suprématie en club qui ne se retranscrit pas en équipe nationale. Les Anglais restent sur quatre deuxièmes places dans le Tournoi des VI Nations (4 victoires, 1 défaite à chaque fois). 

Eddie Jones, l’homme fort du Japon

L’Angleterre, première nation organisatrice de l’histoire de la Coupe du monde à ne pas sortir des poules, c’en était trop pour la Fédération anglaise de rugby, qui a choisi de changer le capitaine du navire. Exit Stuart Lancaster, à la tête de l’équipe depuis 2012, et bonjour Eddie Jones, qui a fait des merveilles avec le Japon (principalement une victoire face à l’Afrique du Sud, 34-32) en Coupe du monde. Le premier sélectionneur étranger de l’équipe d’Angleterre a toujours prôné un jeu offensif depuis le début de sa carrière d’entraîneur. Partout où il est passé, l’Australien a laissé un bon souvenir de lui. Rugby de mouvement, multiplication des passes, ballon en main, son objectif est de faire vivre le ballon un maximum sans temps d’arrêt. De quoi réjouir les fans du XV de la Rose et peut-être apporter le 27eme sacre dans le VI Nations que tout un pays attend depuis 2011.

L’Angleterre dans le Tournoi des VI Nations ces dix dernières années :
2006 : 4eme (2 victoires, 3 défaites)
2007 : 3eme (3 victoires, 2 défaites)
2008 : 2eme (3 victoires, 2 défaites)
2009 : 2eme (3 victoires, 2 défaites)
2010 : 3eme (2 victoires, 1 nul, 2 défaites)
2011 : 1ere (4 victoires, 1 défaite)
2012 : 2eme (4 victoires, 1 défaite)
2013 : 2eme (4 victoires, 1 défaite)
2014 : 2eme (4 victoires, 1 défaite)
2015 : 2eme (4 victoires, 1 défaite) 

Le groupe de l’Angleterre pour le début du Tournoi :

Avants : Josh Beaumont (Sale), Dan Cole (Leicester), Luke Cowan-Dickie (Exeter), Jack Clifford (Harlequins), Jamie George (Saracens), Dylan Hartley (Northampton), James Haskell (Wasps), Paul Hill (Northampton), Maro Itoje (Saracens), George Kruis (Saracens), Matt Kvesic (Gloucester), Joe Launchbury (Wasps), Courtney Lawes (Northampton), Joe Marler (Harlequins), Matt Mullan (Wasps), Chris Robshaw (Harlequins), Henry Thomas (Bath), Billy Vunipola (Saracens), Mako Vunipola (Saracens)

Arrières : Mike Brown (Harlequins), Danny Care (Harlequins), Elliot Daly (Wasps), Ollie Devoto (Bath), Owen Farrell (Saracens), George Ford(Bath), Alex Goode (Saracens), Sam Hill (Exeter), Jonathan Joseph (Bath), Jack Nowell (Exeter), Anthony Watson (Bath), Marland Yarde (Harlequins), Ben Youngs (Leicester)

Victor DEGIOANNI

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant