«L'ange blond» déclenche un débat sur les Roms en Grèce

le
0
Après la découverte de la mystérieuse Maria, Athènes enquête sur des disparitions d'enfants originaires de divers pays européens.

Une atmosphère des plus pesantes s'est emparée du camp de Roms de Farsala, à 300 km d'Athènes. Une communauté composée d'une soixantaine de familles, installée depuis plus de cinquante ans, mais qui est aujourd'hui assiégée par les médias internationaux. Tous s'intéressent à «l'ange blond».Cette fillette d'environ 5 ans, au teint laiteux, aux cheveux blonds et aux yeux verts, qui répond au nom de Maria. Découverte dans ce camp il y a une semaine, lors d'un contrôle de routine, elle aurait été enlevée, dit-on. C'est en tout cas ce qu'affirme le juge d'instruction qui a ordonné la mise en examen et la détention provisoire des «faux parents» de Maria. Une accusation lourde et injustifiée, selon leurs compatriotes.

«Cette enfant fait partie des nôtres. Elle joue avec mes filles, nous aime et nous considère comme sa famille, il f...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant