L'ancien siège de L'Humanité va devenir une sous-préfecture

le
0

L’État a racheté le bâtiment du quotidien communiste en 2010 pour 12 millions d’euros. Sa réhabilitation, pour un coût de 20 millions d’euros, doit s’achever en 2018.

Le siège historique du quotidien L’Humanité à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), oeuvre de béton de l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, racheté par l’Etat, va devenir une sous-préfecture, un chantier dont la première pierre doit être scellée jeudi. Achevé en 1989, le bâtiment tout en courbes, dans le style du maître brésilien du béton, a servi de siège à L’Huma, jusqu’en 2008. L’État a racheté le bâtiment du quotidien communiste impécunieux en 2010 pour 12 millions d’euros.

La sous-préfecture de Saint-Denis qui va s’y installer est pour l’instant située dans un immeuble HLM de Saint-Denis, dans des locaux trop exigus, et une partie des administrés est reçue à Bobigny, le chef-lieu. La réhabilitation du bâtiment de 5 étages, pour un coût de 20 millions d’euros, doit s’achever en 2018.

Communiste, Niemeyer, décédé en 2012, est célèbre pour avoir façonné la capitale brésilienne, Brasilia. En France, il a aussi construit le siège du Parti communiste, Place du Colonel-Fabien à Paris, et la Maison de la culture du Havre.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant