L'ancien président Wulff continue de faire scandale

le
0
Il choque en réclamant tous les avantages dus à une fonction exercée moins de deux ans à la tête de l'État allemand.

Même après son départ du château de Bellevue, Christian Wulff continue de choquer ses concitoyens par son attitude en décalage par rapport aux standards moraux liés à ses anciennes fonctions. Comme s'il n'avait pas retenu la moindre leçon de l'humiliante déconvenue politique provoquée par son comportement déplacé, Wulff manifeste sa ferme intention de profiter de tous les avantages dus à son rang d'ancien chef d'État après seulement 20 mois passés à la tête du pays. Contrairement à son prédécesseur, Horst Köhler, qui a démissionné en mai 2010 après avoir exercé ses fonctions pendant six ans, Wulff, 52 ans, a demandé le paiement du «salaire d'honneur» auquel il a droit en tant qu'ancien président: 200.000 euros annuels à vie, accordés par la présidence fédérale la semaine passée. Une majorité écrasante d'Allemands estiment qu'il aurait été plus convenable pour lui d'y renoncer ou d'attendre l'âge de la retraite, 67 ans, pour le percevoir. Cela

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant