L'ancien président turc Özal aurait été empoisonné

le
0
Une grande quantité de DTT, de cadmium, d'américium et de polonium aurait été trouvée sur la dépouille de Turgut Özal, exhumée le 3 octobre dernier.

Correspondant à Istanbul

Les rumeurs d'assassinat n'ont jamais cessé de roder autour de la mort de Turgut Özal, décédé officiellement d'une crise cardiaque dans son bureau, au Palais de Cankaya, en 1993. Le quotidien Zaman a relancé la thèse du meurtre prémédité en affirmant que l'ancien président de la République avait été empoisonné. Selon le journal proche du gouvernement islamo-conservateur, l'autopsie de sa dépouille révèle la présence de grande quantité de DTT, un insecticide, de cadmium, un métal toxique, d'américium et de polonium, deux produits radioactifs. L'exhumation a été réalisée le 3 octobre dernier à la demande de la justice et les résultats médico-légaux n'ont pas encore été rendus publics.

L'actuel premier ministre Recep Tayyip Erdogan revendique l'héritage politique ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant