L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy est mort

le
0
L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy est mort
L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy est mort

L'ancien Premier ministre PS Pierre Mauroy est mort, a annoncé ce vendredi Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, actuellement en visite au Japon. Pierre Mauroy était hospitalisé depuis la nuit du 1er au 2 juin, dans un établissement de la région parisienne.

Le président français François Hollande a rendu hommage vendredi à l'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy, en saluant «un homme qui a servi la France à des moments exceptionnels».

«Il fut le premier chef de gouvernement de l'alternance de gauche quand elle faisait l'apprentissage du pouvoir sous la Ve République. Il prit des mesures courageuses qu'on a appelées la rigueur, il a servi son pays sans jamais occulter ses valeurs fondamentales», a déclaré François Hollande qui a appris la mort de Pierre Mauroy lors d'une visite d'Etat au Japon.

L'annonce de la mort de Pierre Mauroy a été faite par Laurent Fabius qui s'exprimait devant des journalistes à Tokyo, où il accompagne le président François Hollande en voyage officiel. «Je pense que beaucoup de Français vont comme moi éprouver un choc parce que c'est un pilier du socialisme démocratique qui s'en va», a dit le chef de la diplomatie française. «Il avait la gauche chevillée au coeur, et toujours privilégiait la dimension humaine», a ajouté Laurent Fabius qui lui avait succédé à Matignon en 1984. «Je pense que les Français l'aimaient beaucoup», a encore dit Laurent Fabius.

Jean-Marc Ayrault se rendra à l'hôpital militaire de Percy, où est décédé Pierre Mauroy, ce matin pour rendre un dernier hommage à l'ancien maire de Lille. Jean-marc Ayrault fera une déclaration devant l'hôpital à l'issue de cette visite, selon ses services.

L'ancien maire de Lille (Nord) avait été opéré d'une tumeur cancéreuse au poumon en avril 2012 à l'hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine).

Selon l'un de ses proches, il avait fait ces derniers jours «un malaise à la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant