L'ancien Premier ministre Michel Rocard est décédé

le , mis à jour à 22:49
3
L'ancien Premier ministre Michel Rocard est décédé
L'ancien Premier ministre Michel Rocard est décédé

Michel Rocard est décédé ce samedi à 18 heures à l'âge de 85 ans. Il aurait fêté ses 86 ans en août prochain. L'information, d'abord annoncée par «Le Point», a été confirmée au «Parisien». L'ancien Premier ministre de François Mitterrand de mai 1988 à 1991 est mort à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. 

En début de semaine, Michel Rocard, qui travaillait à la rédaction d'un livre-testament, avait reporté sa participation à l'émission «Questions d'info» LCP-Le Monde-France Info-AFP, programmée mercredi prochain. Il devait participer à celle du 13 juillet. Dans un entretien la semaine dernière au Point, il fustigeait la gauche française, «la plus rétrograde d'Europe» à ses yeux, et jugeait que «les droits des citoyens ne se résument pas aux acquis sociaux» et que «le véritable socialisme, c'est l'accès pour tous aux activités de l'esprit».

Porte-étendard de la gauche réformiste et européen convaincu, Michel Rocard donnait encore en mars 2016 une interview au «Parisien/Aujourd'hui en France» pour défendre la loi El Khomri. 

En 2007, il est victime d'une hémorragie cérébrale alors qu'il était en déplacement en Inde, en tant que député européen. En janvier 2009, à l'âge de 79 ans, il annonce renoncer à son poste de député européen qu'il occupait depuis juillet 1994, pour prendre sa retraite parlementaire. En mars 2012, est victime d'un accident vasculaire-cérébrale (AVC) alors qu'il se trouvait en déplacement pour un congrès à Stockolm (Suède). 

 

A l'origine du RMI et de la CSG 

Militant socialiste convaincu, Michel Rocard a été le patron du Parti socialiste unifié (PSU). En mai 1968, il s'oppose à la tendance «dure» du PSU et parvient à faire condamner le recours à la violence. Il est le candidat du PSU à l'élection présidentielle de 1969 et obtient 3,6% des suffrages.  Il rejoint le PS en 1974. Un parti dont il a été le premier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 300CH il y a 12 mois

    Ah!! Du boulot pour notre mort-croc de France, va bien nous faire une petite commémoration ou une petite cérémonie

  • janaliz il y a 12 mois

    Un homme que le monde entier nous envie... L'inventeur de l'impôt sur l'impôt... La fabuleuse csg.... Il fallait l'oser... Seul un sos pouvait inventer un truc pareil....

  • nayara10 il y a 12 mois

    En termidore de l'An 1,sa tête serait tombé..