L'ancien maire d'Asnières fait disparaître les disques durs des ordinateurs !

le
2
L'ancien maire d'Asnières, Sébastien Pietrasanta
L'ancien maire d'Asnières, Sébastien Pietrasanta

Parfois, les maires défaits peuvent être mauvais perdants... En Normandie, l'ancien édile d'un village de l'Orne s'était emparé des onze chaises de la salle de réunion du conseil municipal. Il avait également fait labourer le chemin d'accès à la salle des fêtes communale. À Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, c'est encore mieux. Ou pire ! Un huissier de justice mandaté par le nouveau maire UMP Manuel Aeschlimann a constaté que son prédécesseur Sébastien Pietrasanta (PS) a fait retirer le disque dur des ordinateurs qu'il utilisait. "M. Jean Michaut - responsable du service informatique de la mairie - me précise qu'il a reçu l'instruction, ainsi que ses collègues, par l'ancienne équipe dirigeante, de retirer les disques durs des différents ordinateurs qu'il me présente." Suit la description de huit unités centrales et six ordinateurs portables et les noms de leurs utilisateurs. Plus loin, l'huissier précise dans son rapport : "M. Michaut ouvre le caisson de chacune de ces unités centrales, ce qui me permet de vérifier que l'emplacement destiné à recevoir le disque dur est vide."L'huissier Patrick Okerman, établi à Levallois-Perret, constatera également que le message le plus ancien déposé sur la messagerie accessible depuis le site de la mairie d'Asnières date du vendredi 4 avril 2014 à 14 h 39. Selon le nouveau maire, cette boîte a été délestée de certains contenus...Découvrez le procès-verbal de constat d'huissier...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • finkbro1 le dimanche 20 avr 2014 à 12:40

    faudrait faire passer un test psychiatrique à tous nos élus avant qu ils prennent leur fonction ...

  • mlaure13 le lundi 14 avr 2014 à 10:28

    Inéligibilité à VIE...pour tous ces cloportes !!!...