L'ancien Grand Mufti d'Egypte échappe à une tentative d'assassinat

le
0
    LE CAIRE, 5 août (Reuters) - L'ancien Grand Mufti d'Egypte, 
Ali Gomaa, a survécu vendredi à une tentative d'assassinat, 
a-t-on appris auprès de sources proches des services de 
sécurité. 
    Deux hommes circulant à moto ont tiré dans sa direction 
alors qu'il entrait dans une mosquée. Ali Gomaa n'a pas été 
touché, un de ses gardes du corps a été légèrement blessé. Ses 
agresseurs ont pris la fuite. 
    L'ancien Grand Mufti, une des principales figures de l'islam 
en Egypte, a confié par la suite à la télévision publique qu'il 
avait normalement fait son prêche après la tentative 
d'assassinat. Il a ajouté que s'il venait à mourir, "des 
millions prendraient (sa) place". 
    Ali Gomaa, à l'instar de nombreuses personnalités 
religieuses en Egypte, est adepte du soufisme. Il porte une voix 
critique à l'encontre des groupes islamistes comme les Frères 
musulmans, chassés du pouvoir par l'armée à l'été 2013 à la 
suite de manifestations de rue contre le régime du président 
islamiste Mohamed Morsi. 
    Il est également un proche du président Abdel Fattah al 
Sissi, qui a conduit l'intervention militaire de 2013 et a 
succédé à Morsi à la tête du pays. 
    Aucune organisation n'a revendiqué la tentative 
d'assassinat. 
 
 (Ahmed Mohamed Hassan et Mostafa Hashem; Henri-Pierre André 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant