L'ancien footballeur Sol Campbell candidat à la mairie de Londres

le
0
L'ancien footballeur Sol Campbell candidat à la mairie de Londres
L'ancien footballeur Sol Campbell candidat à la mairie de Londres

Un footballeur va-t-il succéder à l'extravagant Boris Johnson à la mairie de Londres ? Ancien joueur de Tottenham et d'Arsenal, les deux clubs rivaux de la capitale, Sol Campbell a en tout cas annoncé qu'il fallait compter sur sa candidature pour l'élection de mai 2016. «Je suis partant et c'est pour gagner», a-t-il déclaré au tabloïd «The Sun».

L'ancien international anglais aux 73 sélections se présentera comme candidat du Parti conservateur, dont fait partie Boris Johnson. Maire de Londres depuis 2008 et élu député le mois dernier durant les dernières élections générales, celui-ci a annoncé qu'il ne se représenterait pas pour un troisième mandat

«J'apporte quelque chose de nouveau. Je suis issu de la classe ouvrière, ça n'a pas été facile du tout pour moi, mais j'ai travaillé dur», a souligné le double champion d'Angleterre, né il y a 40 ans à Londres. Avant d'être désigné candidat des «Tories», Campbell devra d'abord passer par la case «primaires» au sein du parti.

Un débat prévu le 4 juillet

«Je sais que je ne pars pas favori, reconnaît le double champion d'Angleterre. Mais quand je vois ces gens qui sont dans la politique depuis 5, 10 ou 15 ans et qui font des erreurs, je me dis: «les gars, vous êtes supposés être des pros !». Je veux dire par là que ce sont des gens qui sont allés à Oxbridge (contraction d'Oxford et de Cambridge, les deux universités britanniques les plus prestigieuses, ndlr), qui ont dépensé des milliers de livres pour leur éducation, et ils arrivent quand même à tout gâcher.»

Sol Campbell a pour la première fois fait part de son envie de s'engager politiquement au sein du Parti conservateur à l'automne dernier. Il s'était alors opposé publiquement aux Travaillistes et leur projet de «mansion tax» (littéralement «impôt sur les manoirs»), une taxe annuelle payée par les propriétaires de maisons dont la valeur dépasse 2 millions de livres (environ 2,7 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant