L'ANC maintient sa confiance à Zuma, appelé à démissionner

le
0
    JOHANNESBURG, 29 novembre (Reuters) - Le Congrès national 
africain (ANC) au pouvoir en Afrique du Sud a assuré mardi que 
sa direction avait renouvelé son soutien au président Jacob Zuma 
après des informations révélées par la presse selon lesquelles 
quatre ministres l'avaient appelé à démissionner. 
    Jacob Zuma, 74 ans, est empêtré dans les scandales de 
corruption depuis qu'il a pris ses fonctions en 2009, ce qui 
pénalise lourdement l'économie sud-africaine en décourageant les 
investissements et en faisant chuter le rand. 
    Mardi, la monnaie nationale  ZAR=D3  a encore perdu 2,5% 
face au dollar après l'annonce de l'ANC, qui a douché les 
espoirs d'une résolution rapide de la crise politique. 
    "Le comité directeur (de l'ANC) n'a pas soutenu les appels à 
la démission du président", a dit le secrétaire général du parti 
Gwede Mantashe pendant une conférence de presse. 
    "Cette question a été débattue ouvertement, avec vigueur et 
cela a parfois été très difficile pour les membres eux-mêmes", 
a-t-il ajouté. 
    Alors que des rumeurs de motion de défiance avaient circulé 
avant la réunion de la direction de l'ANC, qui s'est achevée 
lundi soir, Gwede Mantashe a assuré qu'il n'en avait rien été. 
    "Il n'y a pas eu de vote de défiance pendant cette réunion. 
Il y a eu un appel à la démission du président, mais cet appel 
n'a pas abouti après réflexion des participants", a dit le 
secrétaire général. 
    "Le fait que nous n'ayons pas contraint le président à 
démissionner signifie que nous l'avons confirmé en tant que 
président de l'ANC et président de la république." 
    Les ministres frondeurs ne seront pas sanctionnés, a précisé 
Gwede Mantashe. Selon la presse locale, la proposition de vote 
de défiance émanait du ministre du Tourisme, Derek Hanekom, qui 
appartient à la minorité blanche. 
 
 (TJ Strydom; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant