L'amour est aussi sur le pré

le
0
L'amour est aussi sur le pré
L'amour est aussi sur le pré

Rio Ceux-là ne sont pas liés par le sang mais par le coeur et les sentiments. Dans la délégation française, quatre couples tenteront de surfer sur les feux de l'amour pour faire rimer leurs Jeux avec glamour. Julien Absalon, double champion olympique de VTT (2004, 2008), ne fait en effet plus mystère de sa relation avec la cycliste Pauline Ferrand-Prévot, déjà multiple championne du monde. A 35 ans, Absalon est à Rio pour décrocher une troisième couronne. Sa petite reine a terminé hier 26 e de l'épreuve sur route (lire page 16), mais est aussi alignée en VTT et brigue, à 24 ans, sa première récompense olympique. Chefs de file du pentathlon moderne tricolore, Elodie Clouvel et Valentin Belaud peuvent prétendre à la médaille du couple le plus charmant de la délégation. Inséparables à la ville, les deux amoureux le sont presque tout autant à la scène. En mai dernier, lors des Championnats du monde en Russie, au lendemain de la médaille d'argent décrochée par Elodie Clouvel (27 ans), Valentin Belaud (23 ans) s'est hissé sur la première marche du podium. Une première depuis 1998 pour le clan tricolore. Classés 12 es au saut d'obstacles en individuel et par équipe à Londres, Pénélope Leprevost et Kevin Staut seront de nouveau en lice à Rio sur deux tableaux la semaine prochaine. Tous deux tenteront de faire corps pour se défaire de leurs principaux concurrents allemands. Enfin, Tony Yoka, champion du monde amateurs des super-lourds (24 ans), et sa compagne, Estelle Mossely (23 ans), championne du monde en légers, ont deux grands objectifs cette année. Le premier, explique monsieur, est « d'être médaillé olympique en amoureux. Ce serait vraiment quelque chose de grand ». Le second, d'ordre plus privé : « Nous marier après les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant