L'amorce d'un dégel entre Téhéran et Washington

le
0
Une rencontre entre Obama et Rohani pourrait avoir lieu la semaine prochaine en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

Correspondante à Washington

Washington est en ébullition et il y a de quoi. En plein bras de fer avec les Russes sur la Syrie, au moment où Obama apparaît affaibli par ses hésitations et le non retentissant monté du pays et du Congrès sur l'usage de la force, voilà que l'Iran lui tend soudain la main. Pour la première fois depuis la rupture des relations diplomatiques avec les États-Unis en 1979, une rencontre informelle entre Barack Obama et le nouveau président Hassan Rohani pourrait se produire en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, qui débute ce lundi à New York. Cette surprise rebat les cartes d'une grand-messe qui avait toutes les chances d'être l'heure de gloire de Vladimir Poutine, après son initiative visant à forcer Bachar el-Assad à se débarrasser de ses armes chimiques. Brusquement, le curseur se déplace vers le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant