L'amnésie totale conserve ses mystères

le
0
Un appel à témoin a été lancé avec succès pour identifier une jeune fille ne se souvenant plus de son identité. Une pathologie que les experts peinent à expliquer et à soigner. » L'amnésique de Thuir identifiée par sa mère

Elle disait s'appeler Sarah Mastouri, née en 1984 à Alger. La jeune femme amnésique soignée depuis fin janvier à l'hôpital de Thuir (Pyrénées-Orientales) s'appellerait en réalité Michelle, aurait vu le jour dans les années 1990 et serait d'origine réunionnaise. Ces nouvelles informations ont été apportées mardi par des membres de sa famille qui ont répondu à l'appel à témoin lancé par l'établissement hospitalier. Comme tous les cas d'amnésies d'identité, rares mais spectaculaires, l'histoire de la jeune fille interpelle jusqu'aux scientifiques eux-mêmes.

L'amnésie d'identité, qui implique l'oubli de l'ensemble des souvenirs personnels y compris le nom, la famille, la profession, est très différente des autres troubles de la mémoir...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant