L'AMF reconduit l'interdiction des prises de position courte nette

le
2
(NEWSManagers.com) -

En étroite coordination avec les régulateurs européens concernés et sous l' égide de l' ESMA, l' AMF indiqué le 28 septembre avoir procédé à un examen des conditions de marché et de l' impact du dispositif adopté en août 2011 interdisant les prises de position courte nette sur une liste de dix valeurs financières françaises.

" Dans ce contexte, les régulateurs européens qui avaient pris des mesures comparables jusqu' au 30 septembre, ont décidé de reconduire cette interdiction, et l' AMF a estimé que les conditions n' étaient pas réunies pour la lever. En conséquence, la décision arrêtée le 11 août par l' AMF reste en vigueur jusqu' au 11 novembre" , indique l' AMF dans un communiqué.

Dans l'intervalle, l' AMF continue à surveiller étroitement les marchés et leurs évolutions, en coordination avec les régulateurs européens concernés, et pourrait, si les conditions de marché le permettent, décider de lever l' interdiction.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • feniks le mardi 4 oct 2011 à 12:20

    De même il semble souhaitable que les produits dérivés de haut rendement, soient remisés sine-die.

  • feniks le mardi 4 oct 2011 à 12:18

    Ne pas se limiter aux seules valeurs bancaires me paraît nécéssaires aujourd'hui.La crise emplifiant la volatilité, ce serait judicieux voire vital pour certaines sociétés, d'interdire tout négoce à découvert, jusqu'à redressement définitif des bourses non seulement française, mais européennes.N'en déplaise aux vadeurs, la raison doit l'emporter sur la passion ( du jeu ). La bourse, je le répète, n'est pas un casino !