L'AMF met la protection du consommateur au centre de ses préoccupations

le
0
(NEWSManagers.com) -
Le président de l'Autorité des marchés financiers ( AMF), Jean-Pierre Jouyet, a insisté le 25 novembre, à l'occasion des traditionnels Entretiens de l' AMF, sur la nécessité de poursuivre les efforts en matière de protection des consommateurs, avec l'appui du G20. " Mandat nous est aussi donné par le G20, et c'est une grande nouveauté, de nous préoccuper de la protection des consommateurs" , a relevé Jean-Pierre Jouyet.

Dans un domaine où prévalent les spécificités locales, le G20 peut apporter des éléments de comparaison internationale " mais aussi et surtout une impulsion politique pour que ces sujets soient traités localement avec le même sens d'urgence et le même degré d'exigence que les problématiques de stabilité financière" , a déclaré le président de l' AMF.

Jean-Pierre Jouyet a rappelé les principaux objectifs en la matière, notamment rehausser les niveaux d'exigence des règles de commercialisation, ou encore mieux garantir la sécurité des avoirs confiés à des opérateurs financiers, avec entre autres l'unification des règles sur les dépositaires. Il a aussi évoqué la question de la réparation des préjudices subis par les victimes de la délinquance financière et précisé à ce propos que les conclusions du groupe de travail sur l'indemnisation des victimes, co-présidé par Jacques Delmas-Marsalet et Martine Ract-Madoux, devraient être publiées au début de l'année 2011.

Le président de l' AMF a par ailleurs insisté sur un sujet auquel le G20 a demandé aux régulateurs de travailler, à savoir la " finance de l'ombre ou le " shadow banking" . " C'est un terrain essentiel, à défricher d'urgence, lorsque l'on considère que le shadow banking est du même ordre de grandeur que l'intermédiation bancaire traditionnelle aux Etats-Unis" , a-t-il remarqué.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant