L'AMF lance un nouveau dispositif pour attirer les sociétés de gestion domiciliées au Royaume-Uni

le
0

(AOF) - Trois mois après la victoire du Brexit au référendum britannique du 23 juin, l'AMF continue à oeuvrer pour renforcer l'attractivité de la place de Paris pour les sociétés financières qui seraient tentées de quitter la City. L'Autorité vient ainsi d'annoncer la mise en place d'un nouveau dispositif, Agility, qui prévoit, parmi d’autres services, de faciliter l’implantation en France de sociétés de gestion et autres Fintech agréées outre-Manche. Avec le 2WeekTicket, un avis de pré-autorisation, elles pourront entamer leurs démarches de domiciliation au bout de seulement deux semaines.

L'agrément, donnant accès au passeport européen, serait ensuite obtenu dans un délai de deux mois, sous réserve bien entendu de remplir les exigences prévues.

Agility offre aussi un accès à des "coaches" anglophones au sein de l'AMF. Ces derniers accompagneront les acteurs dans leur compréhension de la réglementation et des différents statuts possibles en fonction des activités envisagées, depuis la période de pré-agrément jusqu'au suivi des six premiers mois après l'agrément.

Enfin, un guichet unique AMF-ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution) sera mis en place pour les sociétés innovantes offrant des services relevant de la compétence des deux régulateurs.

"L'Autorité des marchés financiers se mobilise pour accompagner les sociétés traditionnelles ou innovantes domiciliées au Royaume-Uni qui souhaiteraient établir une partie ou la totalité de leurs activités en Europe continentale afin d'accéder au marché unique et de bénéficier du passeport européen", indique le communiqué.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant