L'AMF inflige une amende record pour un délit d'initié

le
0
Un trader libanais, qui avait profité d'une information privilégiée sur l'OPA entre la SNCF et Geodis, devra s'acquitter d'une amende de 14 millions d'euros. Son informateur écope de 400.000 euros.

L'autorité des marchés financiers (AMF) a voulu faire un exemple. Le gendarme de la Bourse a infligé à un trader accusé d'un délit d'initié «la plus grosse sanction pécuniaire depuis sa création», soit 14 millions d'euros. Après des années d'enquête, l'ancien responsable de la salle des marchés du Crédit Libanais, Joseph Raad, a été reconnu coupable d'avoir profité d'informations, transmises par un cousin et partenaire d'affaires, afin de réaliser une plus-value en Bourse lors de l'OPA de la SNCF sur Geodis, annoncée le 6 avril 2008.

Peu de temps avant l'annonce de l'offre d'achat par la SNCF, Joseph Raad avait acquis pour 8 millions de titres et produits dérivés de Geodis. À l'annonce de l'opération, l'envolée du titre lui avait permis de dégager une plus-val...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant