L'AMF inflige une amende de 14 millions d'euros à un trader

le
0
L'AMF INFLIGE UNE AMENDE RECORD DE 14 MILLIONS D?EUROS À UN TRADER
L'AMF INFLIGE UNE AMENDE RECORD DE 14 MILLIONS D?EUROS À UN TRADER

PARIS (Reuters) - L'Autorité des marchés financiers a annoncé jeudi avoir infligé une amende record de 14 millions d'euros à un opérateur de marché, sanctionné pour avoir utilisé une information privilégiée dans le cadre du lancement d'une OPA de la SNCF sur Geodis.

Il s'agit de la sanction pécuniaire la plus élevée jamais prononcée par la commission des sanctions de l'AMF à l'encontre d'une personne physique depuis la création du régulateur en 2003.

Le 6 avril 2008, la SNCF avait annoncé le lancement d'une offre publique d'achat (OPA) sur l'ensemble du capital de sa filiale de transport et de logistique Geodis, dont elle détenait déjà 42,37%, pour un montant de 1,1 milliard d'euros.

Le succès de l'opération avait entraîné le 8 août le retrait de la cote de Geodis.

Dans un communiqué, l'AMF précise que Joseph Raad, collaborateur du Crédit libanais au moment des faits, a utilisé l'information privilégiée relative au lancement imminent d'une OPA de la SNCF sur la société Geodis pour acquérir des titres et des instruments qui lui ont permis de réaliser une plus-value estimée à 6,2 millions d'euros.

Son informateur, Charles Rosier, ancien salarié de la banque suisse UBS, a été condamné à une amende de 400.000 euros.

En 2007, l'AMF avait condamné Marcel Frydman à une amende de cinq millions d'euros pour un délit d'initié constaté lors de la vente, en 2003 et 2004, de ses titres dans la société Marionnaud Parfumeries.

Matthias Blamont, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant