L'AMF incite les sociétés cotées à simplifier leurs comptes

le
0
L'AMF préconise notamment «un lien entre l'importance du sujet et le niveau d'information requis». (© DR)
L'AMF préconise notamment «un lien entre l'importance du sujet et le niveau d'information requis». (© DR)

Le mieux est l’ennemi du bien. En principe, la mise en œuvre des normes internationales IFRS, commencée il y a dix ans, devait procurer davantage de transparence et de comparabilité des comptes des sociétés cotées. En pratique, le nombre de pages des documents de référence, en particulier les annexes, a explosé, sans que cette information comptable publiée gagne en pertinence.

Pourtant, la simplification des états financiers des sociétés cotées a fait l’objet de plusieurs initiatives, en particulier celle de l’Autorité des normes comptables, dans sa recommandation 2012-01.

L’Autorité des marchés financiers «encourage elle aussi ces initiatives de simplification des comptes et de leurs annexes», comme l’a rappelé Patrick Parent, directeur des affaires comptables à l’AMF, lors d’une réunion organisée, le 25 juin, par l’association de gestion financière IMA (France).

Le gendarme de la Bourse vient ainsi de valider la prochaine publication – sur son site Internet – d’un guide d’une vingtaine de pages. L’AMF n’entend pas, «donner un modèle de normalisation du contenu des annexes, mais proposer des pistes de réflexion», comme l’a précisé Patrick Parent.

L’Autorité constate que la quête d’une meilleure lisibilité des comptes n’est encore qu’embryonnaire : «Très peu

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant