L'AMF épingle la société Orgasynth SA et son président

le
0
(NEWSManagers.com) -
Lundi 11 octobre, la commission des sanctions a prononcé des sanctions de 50.000 euros à l'encontre de la société Orgasynth SA et de 100.000 euros à l'encontre d'Emmanuel Alves, son président directeur général.
Il est reproché à Emmanuel Alves et à la société Orgasynth SA - spécialisée dans les secteurs de la chimie fine, des colorants industriels et des arômes et parfums - d' avoir publié deux communiqués de presse, les 18 juin et 16 juillet 2007, " manquant de précision, d' exactitude et de sincérité " , puisqu' ils laissaient croire qu' une offre publique de retrait (" OPR " ) des actions Orgasynth SA pourrait intervenir à brève échéance, alors que la société avait finalement sollicité auprès de l' AMF le bénéfice d' une exemption à l' obligation de déposer une OPR ;
La commission des sanctions reproche également la publication d' un communiqué de presse, le 13 mai 2008, indiquant que le résultat opérationnel du groupe pour 2007 s' élevait à 21,382 millions d' euros " après impact des différentes cessions effectuées en 2007 " alors que 20,893 millions d' euros étaient imputables au seul résultat de cession des divisions " Chimie fine et colorants " et que, net de ces activités, le résultat opérationnel était déficitaire de 4,575 millions d' euros ;
En outre, un communiqué de presse a été diffusé le 13 octobre 2008, indiquant que l' évolution des comptes traduisait une nette amélioration de la rentabilité au 30 juin 2008, alors que l' amélioration de la performance économique des divisions " Arômes et Parfums " tenait intégralement à la diminution de dépenses non récurrentes et non à l' amélioration des conditions d' exploitation ;

Enfin, aucun détail n'a été donné sur les tests de dépréciation mis en ?uvre pour l' unité génératrice de trésorerie (" UGT " ) Floressence (secteur Arômes et parfums) dans les annexes aux comptes consolidés pour les exercices 2006, 2007 et 2008 publiés au Bulletin d' annonces légales obligatoires (" BALO " ) des 30 avril 2007, 30 avril 2008 et 27 avril 2009.
Il est également reproché à M. Emmanuel Alves de ne pas avoir déclaré à l' AMF une promesse de vente signée avec un autre actionnaire, le 11 juin 2007, portant sur la cession par ce dernier de 4,4% du capital d' Orgasynth SA au prix préférentiel de 14 euros.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant