L'AMF épingle deux gérants de Richelieu Finance

le
0
(NEWSManagers.com) - L' Autorité des marchés financiers ( AMF) vient de prononcer un blâme et une sanction pécuniaire de 30.000 euros à l' encontre de Julien Quistrebert et Nathalie Pelras, tous deux gérants de la société de gestion Richelieu Finance. La décision est parue lundi 22 février sur le site du gendarme de la bourse et figure également dans le recueil annuel des décisions de la Commission des sanctions.
Il est reproché à Julien Quistrebert qui gère le fonds Richelieu Evolution et co-gère avec Nathalie Pelras Richelieu Europe un " manquement d' initié du fait de l' utilisation d' une information privilégiée" , selon les termes de l' AMF.
Les faits remontent à 2007, alors que la société de droit hollandais Completel Europe NV, opérateur national de télécommunications dédié essentiellement aux entreprises, faisait l' objet d' une OPA le 30 août par la société Altice B2B. Le 25 septembre 2007, un tel projet d' OPA a effectivement été déposé auprès des services de l' AMF, notamment par HSBC France, l' une des deux banques conseil d' Altice, précise le régulateur. Cependant, la Direction des Enquêtes et de la Surveillance des marchés de l' AMF ayant constaté des acquisitions massives d' actions Completel avant le 30 août 2007, le Secrétaire général de l' AMF a décidé, le 3 octobre 2007, de faire procéder à une enquête sur le marché du titre, à compter du 1er janvier 2007.
Or, le 22 août 2007, d' après le rapport d'enquête de l' AMF, Julien Quistrebert, gérant de FCP chez Richelieu Finance Gestion Privée, aura été prévenu de l' opération par un banquier au sein du département Corporate finance de HSBC - avec, le lendemain, le prix proposé par actions. Julien Quistrebert procédera alors à d' importants mouvements d' achat de titres sur le fonds Richelieu Evolution et informera également Nathalie Pelras qui fera de même sur le fonds Richelieu Europe.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant