L'AMF enquête sur l'opération BPCE-Natixis

le
0
L'AMF ENQUÊTE SUR L'OPÉRATION BPCE-NATIXIS
L'AMF ENQUÊTE SUR L'OPÉRATION BPCE-NATIXIS

PARIS (Reuters) - L'Autorité des marchés financiers (AMF) a ouvert une enquête sur le projet de simplification des liens capitalistiques entre Natixis et sa maison mère, BPCE, qui avait fait flamber l'action Natixis en début d'année.

Natixis et BPCE avaient dévoilé le dimanche 17 février une réorganisation de leurs liens qui prévoit le rachat, pour 12,1 milliards d'euros en cash, des certificats coopératifs d'investissement que Natixis détient dans les Caisses d'épargne et les Banques populaires.

L'annonce avait fait bondir de 22,5% le titre Natixis à la Bourse de Paris le lendemain, lundi 18 février.

Dans le cadre de cette transaction, les actionnaires de Natixis, la structure cotée de BPCE, se verront verser cette année un dividende exceptionnel de deux milliards d'euros, soit 0,65 euro par action.

"L'AMF mène une enquête sur le comportement du titre, cette enquête ne remet pas en cause l'opération elle-même", a souligné mardi François Pérol, président du directoire de BPCE, au cours de l'assemblée générale annuelle de Natixis, évoquant une investigation "normale".

Une source proche de BPCE a indiqué au quotidien Les Echos que l'enquête de l'AMF s'inscrivait dans le prolongement d'une opération de grande ampleur susceptible d'entraîner le décrochage du cours de Natixis.

L'action Natixis a cédé 0,74% mardi à 3,628 euros, portant la capitalisation de la banque à environ 11,2 milliards d'euros. Elle progresse de 42% depuis le 1er janvier.

Matthias Blamont, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant