L'AMF dénonce à nouveau une escroquerie aux ordres de virement

le
2

(NEWSManagers.com) - L'Autorité des marchés financiers ( AMF) a publié lundi 3 mars une nouvelle mise en garde à l'attention des entreprises contre des tentatives d'extorsion de fonds dont elles peuvent être victimes. " Les escrocs utilisent abusivement à la fois le nom du président de la société et celui de l' AMF pour réclamer le versement de sommes liées à une offre publique d'achat (OPA) factice" , indique un communiqué.

L'Autorité rappelle le mode opératoire qui, semble-t-il, ne varie pas :

Un courriel frauduleux est envoyé au salarié comme émanant de sa direction, le plus souvent du ou de la président(e), l'informant qu'une opération financière encore confidentielle est en cours pour laquelle il doit prendre contact avec les services de l' AMF afin de régler une soi-disant facture d'acompte.

Ces escrocs appuient notamment leur discours sur la réglementation en terme de délit d'initié avant d'insister sur la confidentialité requise pour le succès de cette opération. Cette manoeuvre a pour but de mieux isoler leur interlocuteur.

Plus d'une dizaine de sociétés ont signalé à l' AMF ces tentatives d'escroquerie qui ont pour objectif de détourner des fonds en usurpant l'identité de l' AMF. Les sociétés peuvent porter plainte pour tentative d'escroquerie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • coche123 le lundi 10 mar 2014 à 11:34

    "Depuis 2011 et l’apparition de cette nouvelle forme d'esc roquerie dite aux faux ordres de virements internationaux (Fovi), plus de 250 millions d’€ ont été ainsi détournés au préjudice des plus grandes entreprises françaises. Les principaux commanditaires ces arn aques, retranchés en Israël, font l’objet de plusieurs mandats d’arrêts."

  • bigot8 le lundi 10 mar 2014 à 11:20

    encore les africains ?