L'AMF continue de plaider pour une profonde refonte de la notation

le
0
(NEWSManagers.com) - A l'occasion de la publication de son rapport 2009 sur les agences de notation, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a réitéré dans un communiqué la nécessité d'une profonde restructuration du paysage de la notation. " Les agences n' ont jamais autant été sur la sellette. Leur responsabilité dans la crise du subprime avait été mise en exergue. Aujourd' hui, c' est le rôle amplificateur de leur notation de la dette souveraine et le calendrier de leurs annonces qui prêtent à polémique. L' AMF n' avait eu de cesse de plaider pour une réforme ambitieuse de la régulation des agences de notation et ce, bien avant cette deuxième vague de critiques " , souligne le président de l'AMF, Jean-Pierre Jouyet.
Cette réforme est en cours, avec notamment la mise en place d'une nouvelle organisation de la supervision des agences de notation dans l'Union européenne, qui devrait fonctionner dès le début 2011 sous la houlette de la nouvelle Autorité européenne des marchés financiers (AEMF). La Commission a en outre annoncé l'ouverture d'un deuxième chantier de réformes relatives aux agences de notation.
Dans ce cadre, l'AMF propose un certain nombre de pistes de réflexions, notamment " la désintoxication à la notation" et l'encouragement des investisseurs à conduire eux-mêmes leurs propres diligences, la promotion d'une offre de notation plus diversifée et des règles plus strictes de communication des notations aux marchés.
Par ailleurs, afin d'améliorer la compréhension des ressorts de la notation, l'AMF recommande la transparence des coûts de la notation afin de réduire les conflits d'intérêts, des éléments sur lesquels repose la notation des instruments financiers structurés, et des covenants qui font référence à des notations dans les contrats de dette.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant