L'Amérique reste un pays obsédé par les armes

le
0
En 2010, l'Arizona est devenu le troisième État à autoriser le port d'armes dissimulées sans le moindre permis.

La tragédie de Tucson a relancé le débat sur la culture des armes en Amérique, mais changera-t-elle quelque chose face à un lobby toujours plus puissant et une opinion peu mobilisée? Deux membres du Congrès comptent introduire un projet de loi précisément sur l'arme que Jared Lee Loughner a utilisé pour tuer six personnes et en blesser 19 autres. Il tenait en main un semi-automatique, un Glock équipé d'un chargeur de grande capacité, 33 coups, permettant de tirer en rafales. Il l'avait acheté légalement 500 dollars dans un magasin de sport en plus de 90 balles à 22 cents au supermarché. «La seule raison d'avoir une arme avec 33 balles est de vouloir tuer beaucoup de gens et rapidement», a rappelé Franck Lautenberg, sénateur démocrate du New Jersey qui veut interdire ce genre de chargeur sur le marché.

Carolyn McCarthy, élue démocrate de New York, qui a perdu son mari dans une fusillade en 1993, déposera un projet de loi similaire à la Chambre des représe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant