L'Amérique n'interdit pas les fusils d'assaut

le
0
Faute de majorité au Sénat, Barack Obama ne pourra faire adopter la mesure promise après la tuerie de Newtown.

L'ambitieux projet de contrôle des armes aux États-Unis, promis les larmes aux yeux par Barack Obama après la tragédie de Newtown, s'étiole de jour en jour au Congrès. Mardi, le leader démocrate au Sénat, Harry Reid, a enterré le projet d'interdiction des armes d'assaut, comme celle utilisée par Adam Lanza pour tuer vingt enfants et six adultes en décembre dernier. Il a expliqué ne pas vouloir mettre en danger le reste du projet alors qu'il n'avait que quarante votes sur les soixante nécessaires. La capitulation était prévue d'avance. Nombre de républicains, ainsi que des démocrates dont les campagnes électorales sont financées par le lobby des armes, n'avaient pas l'intention de risquer leur prochaine élection. La NRA a mené une campagne acharnée pour tuer le projet dans l'½uf.

Scènes de violence

Les partisans d'un contrôle plus st...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant