L'Amérique latine, la planche de salut de l'Espagne

le
0
La ville de Cadix, «capitale du chômage » espagnol, accueille un sommet ibéro-américain.

C'est à Cadix, dans un département frappé par un taux de chômage de 36 %, que l'Espagne reçoit depuis ce vendredi les chefs d'État et de gouvernement d'une vingtaine de pays latino-américains. La ville, berceau il y a 200 ans de la première constitution libérale du pays, est aujourd'hui surnommée «la capitale du chômage». Tout un symbole de l'état d'esprit qui préside à ce XXIIe sommet ibéro-américain.

En Espagne, l'économie reste enlisée dans la dépression, la croissance sera encore négative en 2013, - 1,4 % selon la Commission européenne. De l'autre côté de l'Atlantique, les économies latino-américaines affichent au contraire des taux insolents, entre 3,5 et 4 %. La conséquence coule de source. «L'Espagne cherche une bouée de sauvetage en Amérique latine», titre le quotidienEl Pais.

Les anciennes colonies espagnoles sont un débouché naturel pour les en...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant