L'Amérique latine conteste Washington

le
0
INFOGRAPHIE - À Carthagène, les chefs d'État latino-américains interpelleront Obama samedi sur la politique antidrogue des États-Unis et sur l'exclusion de Cuba des instances régionales.

Le sixième sommet des Amériques qui s'ouvre samedi à Carthagène en Colombie s'annonce délicat pour le président Obama, en campagne électorale pour sa réélection. Au programme de cette rencontre figurent deux sujets qui mettent Washington mal à l'aise: le trafic de drogue, avec ses conséquences sur la sécurité des pays d'Amérique centrale, et l'exclusion de Cuba des instances régionales. «Depuis l'abandon de la création d'une vaste zone de libre-échange continental à Mar del Plata en Argentine au quatrième sommet en 2005, Washington semble ne plus avoir le moindre projet pour la région», déplore Juan Gabriel Tokatlian, spécialiste argentin des relations internationales.

Lors du précédent sommet qui s'est tenu à Trinidad en 2009, Barack Obama, récemment élu, avait réussi à créer l'illusion que les États-Unis s'intéresseraient à nouveau à leurs voisins du Sud. «Nous sommes tous d'anciens colonisés», avait clamé le premier président noir des États-

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant