L'Amérique gagnée par la tentation du repli hors de Libye

le
0
Républicains et démocrates somment Obama de rendre des comptes sur l'intervention alliée.

Obama va-t-il devoir rendre des comptes sur la Libye - voire stopper ou réduire, sous la pression du Congrès, un engagement militaire déjà limité? Flairant une occasion rêvée d'affaiblir le président, nombre de parlementaires républicains comme démocrates se préparent à une épreuve de force avec la Maison-Blanche, cette semaine, sur le dossier libyen. Profitant de la situation juridique controversée dans laquelle le président a engagé, sans aval du législatif, l'armée américaine dans l'opération contre le régime de Kadhafi, le représentant démocrate Dennis Kucinich s'apprête à déposer une mesure visant à retirer les fonds nécessaires à la poursuite de l'intervention. Depuis le début des frappes, la Maison-Blanche insiste sur le fait qu'elle n'a pas besoin d'un vote parlementaire pour déclencher les hostilités, invoquant le caractère limité des opérations aériennes et de soutien logistique américaines. Mercredi, sentant un vent de fronde souffler sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant