L'Amérique gagnée par «l'indignation»

le
0
INFOGRAPHIE - Parti de New York, ce mouvement de jeunes ressemble à une «version de gauche» des Tea Party.

De notre correspondante à Washington.

Ils ne sont que quelques centaines, mais on les entend arriver de loin, tant la clameur de leurs slogans est forte. «Nous avons été bradés, et les banques sauvées!» crient-ils. Simples déçus d'Obama, étudiants inquiets de l'avenir, chômeurs ou jeunes anarchistes «prêts à détruire le système», ils marchent à travers l'artère K Street de Washington, cette rue des cabinets de lobbying qui, pour eux, incarne le lien incestueux entre argent et politique aux États-Unis.

Prenant exemple sur le mouvement des indignés de Wall Street, ces jeunes du mouvement "Occupez DC" (pour District of Columbia, siège de la capitale fédérale) ont installé leur campement place ­McPhearson, à l'intersection de K et de la 15e Rue. La plupart sont jeunes, bruyants et enthousiastes. «Pendant des mois, la gauche n'a pas eu le cran de répondre aux slogans inacceptables des Tea Party, qui veulent abolir l'État et laisser les gens se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant