L'Amérique d'Obama espionne aussi internet

le
1
Deux journaux, le Guardian et le Washington Post , ont obtenu la preuve que les services de renseignements américains espionnent les communications sur internet, par l'entremise des entreprises de ce secteur.

Les journaux anglais Guardian et américain Washington Post révèlent que les renseignements américains espionnent, outre les communications téléphoniques, les échanges sur la Toile, avec la complicité des géants de l'internet que sont Microsoft, Apple, Yahoo!, Google, Facebook, Skype, OAL, YouTube et PalTalk. Informés par un employé du renseignement, ces journaux publient des documents, dont une présentation PowerPoint de 41 pages, qui dévoilent ces pratiques secrètes.

La NSA, (National Security Agency), la très discrète bien que tentaculaire agence chargée de capturer toutes formes de communications censées intéresser le monde du renseignement américain, est l'instrument de cette politique, mise en place par l'administration Bush a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 7 juin 2013 à 15:39

    Lors d'une interview, il est demandé au Général Schwartzkopf, (décédé depuis)(Commandant en chef de la coalition de l'Opération "Désert Storm" en Irak), si le pardon était envisageable pour ceux qui ont aidé les terroristes qui ont perpétré l'attaque contre les ÉU le 11 septembre 2001."Je crois que c'est le rôle de Dieu de pardonner...... Notre boulot, c'est d'organiser la rencontre."