L'américain SpaceX défie Arianespace

le
0
La société créée par Elon Musk en 2002 a réussi sa première mission commerciale en plaçant un satellite en orbite géostationnaire.

Défi relevé pour SpaceX. Après deux tentatives avortées le 25 et le 29 novembre, le fabricant américain du Falcon 9 a réussi le lancement d'un satellite de télécommunications en orbite géostationnaire (GTO). La fusée à deux étages a décollé à 23h40 (heure française), mardi soir, depuis Cap Canaveral, en Floride, emportant SES-8, un satellite de 3,2 tonnes d'une valeur de 100 millions de dollars, pour le compte de l'opérateur luxembourgeois SES.

Contrairement à la fusée européenne Ariane, qui, après avoir décollé de Kourou, en Guyane, réalise le largage d'un satellite sur son orbite de transfert géostationnaire en une seule étape, Falcon 9 effectue cette mission en deux temps. Le lanceur américain a d'abord placé SES-8 encore attaché au second étage, sur une orbite de transfert, puis l'a élevé à son apogée, à 80.000 km de la t...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant