L'Américain qui vend des Airbus au monde

le
0
PORTRAIT - Au Salon aéronautique du Bourget, qui ouvre ses portes cette semaine, Airbus a pour habitude d'afficher sa suprématie face à Boeing. Ce que l'on sait moins, c'est que derrière les annonces du constructeur européen officie... un Américain, John Leahy.

La guerre est quotidienne, mais c'est en fin d'année que l'on fait les comptes... Depuis huit ans, le vainqueur est Airbus, autant pour ce qui est des livraisons que des commandes, au détriment de son grand rival Boeing. Et tous les deux ans, au Salon aéronautique du Bourget, le constructeur toulousain met un point d'honneur à multiplier les annonces. Derrière ces ventes record de l'européen officie un... Américain, John Leahy. Qui fut responsable marketing d'un petit constructeur américain, Piper Aircraft, avant de devenir responsable commercial d'Airbus North America en 1985, puis d'Airbus en 1994. C'est là, dans ce pays qui regardait avec beaucoup de circonspection les avions construits à Toulouse, que Leahy a fait ses premières armes et connu ses premières réussites, comme avec Northwest, qu'il a convaincu d'acheter dix A320 et de prendre une option sur 90 autres. Une manière de lui faire tester cet appareil.

«La persistance paye», dit-il aujourd'hui, alors qu'il prü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant