L'amende de BNP Paribas plombe la balance des comptes courants

le
7
LE DÉFICIT DES COMPTES COURANTS DE LA FRANCE À 7,4 MILLIARDS D'EUROS EN JUIN, L'AMENDE BNP PÈSE
LE DÉFICIT DES COMPTES COURANTS DE LA FRANCE À 7,4 MILLIARDS D'EUROS EN JUIN, L'AMENDE BNP PÈSE

PARIS (Reuters) - Le déficit des paiements courants de la France est ressorti à 7,4 milliards d'euros en juin, gonflé par l'amende de près de neuf milliards de dollars payée par BNP Paribas aux Etats-Unis, selon les données publiées mardi par la Banque de France.

Hors cette "opération exceptionnelle", le déficit a été de 3,1 milliards, après 3,3 milliards en mai (-3,1 milliards annoncé en première estimation).

En juin, les échanges de biens, qui incluent depuis janvier le négoce international autrefois classé dans les services, ont été déficitaires de 3,9 milliards, après -3,6 milliards en mai.

Le solde des services a été quant à lui positif de 1,9 milliard, après 1,4 milliard en mai. Les revenus primaires atteignent 2,8 milliards comme en mai et les revenus secondaires -8,1 milliards contre -3,8 milliards en mai.

"Les revenus primaires et secondaires seraient stables sans la prise en compte, dans les revenus secondaires, de la pénalité de BNP Paribas aux Etats-Unis, qui accroît de façon exceptionnelle le déficit des transactions courantes", souligne la Banque de France.

Le compte financier de juin fait apparaître des sorties nettes d'investissements directs de 0,4 milliard d'euros après des sorties de 5,6 milliards un mois plus tôt.

Le solde des investissements français à l'étranger a été positif à hauteur de 1,2 milliard et celui des investissements des non-résidents en France a été positif de 1,6 milliard.

Les investissements de portefeuille ont enregistré des sorties nettes de capitaux de 7,0 milliards. Les autres investissements (prêts et emprunts) ont enregistré des entrées nettes de 28,1 milliards d'euros.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5905034 le mardi 12 aout 2014 à 12:05

    c'est plus qu'un Kerviel, est-ce qu'un seul patron au courant va aller en prison ? tous les bonus annulés ?

  • stricot le mardi 12 aout 2014 à 11:40

    @faites_c: qu'est qui vous laisse croire que c'est la holding française qui a payé la totalité de l'amende depuis ses propres réseves de cash, et pas la filiale aux US qui doit aussi avoir des liquidités? Auquel cas il n'y a pas de paiement de la France vers l'étranger... Simplifier l'économie mondiale ou le fonctionnement des marchés peut mener à des propos excessifs comme à des décisions de placement erronées...

  • stricot le mardi 12 aout 2014 à 11:25

    le pb Sebrivet c'est que les manipulations du LIBOR étaient en général plus probablement en faveur des petits emprunteurs immo et aux dépens des hedge funds etc... Donc faut-il ponctionner vous et moi pour filer la thune aux fonds? De toute façon la sanction à BNP prouve que les régulateurs ne basent pas la taille des amendes sur les torts financiers causés (ceux de BNPP envers les US sont inexistants)

  • M9214798 le mardi 12 aout 2014 à 11:17

    C'est la dime de l'esclave à son maître

  • faites_c le mardi 12 aout 2014 à 11:04

    6.5 milliards d'euro d'amende BNP + 3.1 milliards de déficit courant = 7.4 milliards!!! Je suggère aux journalistes et au personnel de la banque de France de revoir leur calcul mental ou d'acheter une calculatrice qui fonctionne! Nous avons encore une démonstration que l'on nous donne des chiffres totalement bidons dans le domaine de l'économie et uniquement pour justifier les décisions des politiques!

  • sebrivet le mardi 12 aout 2014 à 10:17

    Quand la France et l'Europe vont assigner les banques américaines et européennes pour nous avoir plongés dans une crise financière? les USa ont assigné leurs banques!!Pourquoi la france n'aasigne pas les banques qui ont manipulé le Libor il y a deux ans? (au détriment des petits emprunteurs immo). et je ne sais plus quel dernier scandale bancaire...

  • pallach le mardi 12 aout 2014 à 10:09

    Pourquoi déjà alors qu'elle n'est pas encore payée (encore au mons 6 mois de négociation juridiques) ?