L'ambassadeur de France à Tunis présente ses «excuses»

le
0
VIDÉO - Boris Boillon, fraîchement nommé, a fait les frais de propos assez secs tenus jeudi à des journalistes tunisiens. Les images ont circulé sur internet. Paris n'a de son côté fait aucun commentaire.

Après la polémique, les regrets. Le nouvel ambassadeur de France à Tunis, Boris Boillon, a présenté samedi ses «excuses» aux Tunisiens pour avoir répondu jeudi à des questions de journalistes d'une manière qui a pu paraître «hautaine». «Je m'excuse auprès des journalistes et de tous les Tunisiens», a déclaré en arabe l'ambassadeur français depuis la télévision nationale. Et ce dernier de se justifier: «J'ai une énergie et une volonté bien déterminée de promouvoir des relations bilatérales. J'ai été spontané plus que je n'aurais du l'être. Dorénavant je dois parler de manière plus polie». Boris Boillon, qui fut conseiller de Nicolas Sarkozy au ministère de l'Intérieur, avait adressé auparavant un message d'apaisement via Twitter. «Vraiment désolé si j'ai pu offenser. Ce n'était pas mon intention», avait-il écrit.

L'ambassadeur avait refusé de répondre jeudi à des journalistes qui l'interrogeaient sur la ministre des Affaires étrangères. I

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant