L'ambassadeur britannique quitte Paris

le
0
Après cinq années en France, ce diplomate chevronné va rejoindre Washington, avec le regret de partir dans une période de froid entre Paris et Londres.

Sir Peter Westmacott fait ses malles. La semaine prochaine, l'ambassadeur de Grande-Bretagne quittera Paris pour Washington, son nouveau poste. «J'aurai les larmes aux yeux», avoue-t-il. Des larmes de nostalgie, après cinq années «de pur bonheur» passées au c½ur d'une relation bilatérale intense. Des larmes de regret, sans doute aussi, après le clash du Conseil européen de la semaine dernière et l'amorce d'un nouveau cavalier seul britannique qui assombrissent son départ. «Vous quittez le match, et cela ne va plus», lui a dit François Fillon, en plaisantant. «Il aurait fallu un désaccord sans vacarme, nous n'y sommes pas arrivés», soupire ce diplomate chevronné de 61 ans qui fut ambassadeur à Ankara et secrétaire particulier du prince de Galles. Regret, là encore, de n'avoir pas pu contribuer à dissiper les «malentendus» surgis entre Paris et Londres et renforcés, selon lui, par l'accélération des négociations franco-allemandes sur l'euro et la dette

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant