L'ambassade britannique à Berlin écoute les conversations des Allemands

le
0
Après le scandale du portable d'Angela Merkel écouté par Washington, les alliés européens britanniques exploiteraient un dispositif de surveillance depuis leur ambassade dans la capitale allemande.

Correspondant à Londres.

La Grande-Bretagne espionne les communications des Allemands à Berlin. Après le scandale des révélations sur l'écoute du téléphone portable d'Angela Merkel par les services de renseignement américains, de nouveaux documents dévoilés par l'ancien agent de la National Security Agency (NSA) Edward Snowden montrent que les ambassades du Royaume-Uni à travers le monde exploitent des dispositifs d'interceptions des communications électroniques locales, y compris dans des pays alliés.

Une structure de ce type aurait été repérée sur le toit de l'ambassade britannique à Berlin par des photographies aériennes. Elle serait capable de surveiller les données échangées sur les réseaux WiFi et les conversations téléphoniques dans les ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant