L'amant d'Anne mis en examen pour assassinat

le
0
L'homme est écroué. Les résultats sur l'ADN du corps retrouvé en partie carbonisé près de Rennes devraient confirmer qu'il s'agit bien de celui d'Anne Caudal. Avec une vidéo iTélé

Anne Caudal, une jeune femme de 28 ans, enceinte de quatre mois, avait mystérieusement disparu le 8 juillet dernier. Un corps en partie calciné, qui est «sans doute» le sien selon les mots du procureur de Rennes, a été retrouvé mercredi à Nouvoitou, dans un endroit isolé, à une quinzaine de kilomètres au sud de Rennes.

Le compagnon d'Anne Caudal a été mis en examen jeudi pour assassinat et écroué selon le parquet de Rennes. Son épouse a aussi été mise en examen pour «dissimulation et destructions de preuves» et écrouée. Les deux suspects avaient été placés en garde à vue mardi matin car «il y avait des points qui ne correspondaient pas» dans leurs déclarations, selon le parquet.

À l'information judiciaire ouverte mi-juillet pour «séquestration et arrestation illégale», ont été ajoutées les qualifications «d'assassinat» pour le compagnon âgé de 42 ans, et de «destruction et dissimulation de preuves» pour son épouse, avait indiqué mercredi l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant