L'Alsace dit non à la fusion des collectivités

le
0
Les Alsaciens ont refusé que les conseils généraux et le conseil régional ne fassent qu'un.

Le conseil unique d'Alsace ne verra pas le jour. Même si plus de 57% des Alsaciens ont voté pour, la fusion du conseil régional avec les deux conseils généraux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin est rejetée. Car ce référendum d'initiative locale, voulu par les élus alsaciens, était soumis à une double condition: il fallait que le oui l'emporte dans les deux départements, mais aussi que la participation atteigne 25% des inscrits.

Si le oui l'a emporté dans le Bas-Rhin, avec 67,53 % des suffrages, il n'a cependant réuni que 23% des inscrits. Et, contre toute attente, 55,74 % des Haut-Rhinois ont dit non, avec une participation légèrement plus forte. La ville de Colmar, dont le maire UMP, Gilbert Meyer, avait pris position contre le projet, a voté contre. Si le oui l'a emporté d'une paille à Mulhouse, il domine largement à Strasbourg, alors que le maire, Roland Ries (PS), ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant