L'allongement des vacances de la Toussaint est «une piste»

le
0
Le premier ministre a tenu à préciser que l'allongement de quatre jours des vacances scolaires de la Toussaint évoqué par Vincent Peillon n'était qu'une piste de réflexion au sein d'une concertation plus globale.

Il n'en démord pas. Sa première réforme sera bel et bien celle des rythmes scolaires. Après avoir annoncé, à peine nommé, son souhait de réformer le calendrier scolaire et de mettre un terme à la semaine de quatre jours, Vincent Peillon réitère. Alors que le monde enseignant lui avait reproché de prendre une décision sans lancer de mouvement de concertation, il a annoncé ce jeudi à l'Est républicain son souhait d'allonger les vacances de la Toussaint. Plus tard dans la journée, le premier ministre Jean-Marc Ayrault a précisé que cela n'était qu'une «piste», et que «le ministre va engager une concertation dont les contours vont être définis début juillet et qui aura lieu tout le mois de septembre».

Initialement prévues du samedi 27 octobre au jeudi 8 novembre, les vacances de la Toussaint pourraient être prolongées jusqu'au lundi 12 novembre au matin. Cette modification du calendrier scolaire se fera en accord avec le Conseil supérieur de l'éducation. «Qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant