L'alliance kurde et arabe progresse dans le nord de la Syrie

le
0
    BEYROUTH, 1er janvier (Reuters) - L'alliance arabe et kurde 
soutenue par les Etats-Unis en Syrie a gagné du terrain contre 
des groupes armés islamistes vendredi dans le nord du pays, 
capturant au moins un village dans la province d'Alep, 
rapportent son porte-parole et l'Observatoire syrien des droits 
de l'homme (OSDH).  
    Les combattants des Forces démocratiques syriennes (FDS), 
formées en octobre dernier, ont pris le village de Tanab, près 
de la ville d'Azaz, au terme de violents affrontements avec le 
Front al Nosra et le groupe Ahrar al Cham, a dit à Reuters le 
porte-parole des FDS Talal Selo.  
    Selon l'OSDH, organisation basée en Grande-Bretagne qui 
s'appuie sur un réseau de sources en Syrie, les FDS ont 
également capturé le village de Tat Mrach, ce que n'a pu 
confirmer Talal Selo.  
    Il y a six jours, les FDS ont annoncé s'être emparés d'un 
barrage stratégique sur l'Euphrate à seulement 22 km de Rakka, 
bastion du groupe Etat islamique en Syrie.   
    Les FDS englobent les milices kurdes YPG, divers groupes 
rebelles arabes dont le Djaïch al Thuwwar (Armée des rebelles) 
la milice tribale Djaïch al Sanadide, et un groupe armé chrétien 
assyrien.  
 
 (John Davison; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant