L'aller-retour France-Chine incongru des coquilles Saint-Jacques bretonnes

le
2
Un marin-pêcheur durant une journée de pêche à la coquille Saint-Jacques dans la baie de Saint-Brieuc.
Un marin-pêcheur durant une journée de pêche à la coquille Saint-Jacques dans la baie de Saint-Brieuc.

Un étrange tour du monde. Comme le dévoile Le Télégramme, des millions de coquilles Saint-Jacques pêchées en Bretagne sont envoyées en Chine avant de revenir dans l'Hexagone. La raison : l'Empire du Milieu se charge en fait de les nettoyer pour que les Français puissent ensuite les remplir. Une incongruité notamment dénoncée par la collectivité, qui réclame la relocalisation de l'activité de nettoyage en France.Pour justifier l'envoi en Chine, le vice-président de la coopérative Cobrenord, qui possède 40 % de l'usine de décorticage Celtarmor, évoque auprès du Télégramme "une question de coût", rappelant l'importance de baisser les coûts à toutes les échelles.Des aides européennes ?Pour remédier à la situation, la communauté de communes du Sud-Goëlo cherche donc avec Celtarmor à rapatrier le nettoyage des coquilles, en installant notamment un atelier dans un bâtiment détenu par la collectivité. Le maire de Saint-Quay-Portrieux et vice-président de l'intercommunalité indique au Télégramme qu'afin de rendre l'opération viable, il pourrait faire appel à quatre travailleurs handicapés. Thierry Simelière assure par ailleurs que "par le biais de la Cobrenord", le projet "pourrait bénéficier d'aides européennes", indispensables puisque l'outil de nettoyage "avoisinerait les 150 000 euros".

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lleonar2 le samedi 13 déc 2014 à 20:45

    Terminé l'achat des coquilles chez picard

  • igvisor le samedi 13 déc 2014 à 18:57

    C'est du blanchiement de Label Rouge ! une Tonnes d'AOC a l'aller et 100 tonnes de seconde zone au retour avec le meme Label.